Une exoplanète à l’atmosphère riche en eau?

_

Des chercheurs japonais ont mis en évidence la présence d'eau dans l'atmosphère de GJ 1214 b, située à 40 années-lumière du Soleil, dans la constellation d'Ophiuchus. Elle avait été découverte en 2009. Gliese 1214 b (ou GJ 1214 b) est une super-terre, et, la concernant, les scientifiques avaient déjà plusieurs hypothèses selon lesquelles l'exoplanète était riche en eau ou recouverte d'un océan de glace.Aucune donnée n'avait permis de l'affirmer, cependant, du moins jusqu'à présent. Grâce à une nouvelle étude publiée dans la

revueThe Astrophysical Journal, des scientifiques japonais viennent de démontrer que l'atmosphère dela planète contient bel et bien de l'eau. Les super-terres sont des planètes rocheuses, tout comme la Terre, mais infiniment plus massives. Gliese 1214 b a un diamètre 2,6 fois plus important que notre planète et une masse 5,5 à 7,5 fois supérieure.

Grâce au téléscope Subaru, les scientifiques ont réussi à analyser son atmosphère. Pour cela, ils ont du attendre que la planète passe devant son étoile pour étudier la lumière qui a traversé son atmosphère. Les scientifiques ont utilisé le phénomène de diffusion Rayleigh, qui se produit lorsque les particules lumineuses se dispersent dans un milieu sans changement de longueur d'onde. Grâce à ce phénomène, les astronomes sont en mesure de déterminer de quoi est composé l'atmosphère traversé par la lumière. La planète s'est alors révélée présenter une faible diffusion, indiquant une atmosphère riche en eau. Néanmoins, il existe une autre possibilité expliquant un tel résultat : que l'atmosphère dominée par de l'hydrogène soit très nuageuse. Il est tout de même peu probable que l'exoplanète abrite de la vie. Elle orbite trop près de son étoile, une naine rouge, sa température de surface atteint ainsi les 200°C, et son épaisse atmosphère, de même que la pression atmosphérique énorme qui y règne, font que toute son eau est probablement sous forme de glace à haute pression. C'est raté pour la vie, donc.