Les dangers de placer un miroir dans sa chambre à coucher

Des études géobiologiques importantes ont révélé le danger des miroirs et des armoires à glaces. Ceux-ci doivent impérativement être masqués ou enlevés lorsqu’ils sont placés dans une chambre à coucher.

Bien veiller à appliquer cette pratique se fait ressentir ses bienfaits dès les premières nuits qui suivent la mise en application.

Les raisons :

La nocivité du réseau Hartmann dans une chambre à coucher peut être très dangereux, vu que les miroirs réfléchissent et concentrent les rayonnements en face, ce qui augmente donc leur intensité.

Le réseau Hartmann se déplace en fonction des miroirs de grandes dimensions ce qui rend les lignes de ce réseau plus proches et par conséquentles rend plus nocives.

Déplacer la glace est un geste suffisant pour que le réseau Hartmann puisse reprendre sa place initiale et perdre sa nuisance en laissant les nœuds apparaitre sur une zone neutre au lieu d’être projetés sur le lit.

Les géobiologues conseillent d’enlever les miroirs de grandes dimensions situés en face ouà côté d’un lit. En cas d’impossibilité (armoire à glace, par exemple), voiler la glace à l’aide d’un tissu roulé en haut de l’armoire et le dérouler chaque soir.

Voici ci-dessous un témoignage qui vient d’un couple de la région de Saumur:

“…voici les changements survenus depuis votre passage dans notre maison et plus particulièrement dans notre chambre à coucher. Après avoir déplacé le lit le soir même et enlevé la glace de l’armoire, ma femme et moi avons dormi comme avant, sauf qu’au matin nous n’avions pas ce mal de tête habituel… Ma femme ne supportant plus de regarder l’armoire sans glace décide de mettre la glace près de l’armoire, dans la chambre, près du lit. J’accepte sans discuter mais au matin, au réveil, j’ai à nouveau la tête lourde. J’en conclus que la glace est responsable, je la retire sur le champ. Voici un mois que notre lit a été déplacé, notre sommeil s’en trouve mieux… Je pourrais rajouter une multitude de petits détails dans nos rapports familiaux et professionnels, en bien… et sur mon comportement. Votre passage a été bénéfique. Dans vos déplacements à venir dans la région, passez à la maison, vous êtes le bienvenu…”

Commentaire :

Si avant de déplacer son lit, Mme M. rêvait parfois qu’elle tombait dans son puits c’est justement parce que son lit était situé au-dessus de la circulation d’eau alimentant le puits situé à l’extérieur. La place de l’armoire à glace située au pied du lit ne faisait qu’amplifier le phénomène.

Une légende ancienne

Depuis le temps, les employés des pompes funèbres ont remarqué que le corps d’une personne décédée se conservait moins longtemps s’il se trouvait devant une glace. D’où le voile.

L’agressivité des rayonnements telluriques amplifiés accélérait la vitesse de dégénérescence des cellules. D’où viennent les coutumes dans certaines régions de France, de bien veiller le corps d’un défunt pendant 3 jours et 3 nuitées dans une chambre, en s’assurant que les glaces sont voilées.