80% de la peau d’un enfant remplacée par des greffes de peau génétiquement modifié

_

Souffrant d’une maladie de la peau très rare, un jeune enfant de 7 ans a récemment pu bénéficier d’une greffe exceptionnelle de 80% de sa peau.

Originaire d’Allemagne, le petit garçon souffrait d’une épidermolyse bulleuse jonctionnelle, une maladie grave et très rare qui provoque des plaies chroniques sur la peau, une formation de cloques entre l’épiderme et le derme et qui conduit souvent au développement d’un cancer de la peau. 40 % des enfants atteints par cette maladie décèdent avant l’adolescence.

De Luca a commencé par prélever des cellules de la peau de l’enfant qui n’étaient pas atteintes par la maladie, les a génétiquement modifié pour permettre l’adhérence de l’épiderme au derme et les a ensuite mis en culture in vitro.

Une fois ce processus terminé, ce dernier a, à l’aide de son équipe, greffé la peau modifié au jeune garçon. Deux opérations ont dû être réalisées, pour que le médecin parvienne à remplacer 80% de la peau du jeune garçon.

L’enfant a ensuite dû être suivi pendant 8 mois en soins intensifs, mais aujourd’hui, deux ans plus tard, il est officiellement guéri et a pu donc quitter l’hôpital.