Voici à quoi vous attendre après l’ablation de la thyroïde

Que vous vous apprêtez à faire l’ablation partielle ou totale de la thyroïde, voici ce que vous devez savoir sur ses conséquences:

En cas d’ablation totale de la tyroïde, votre corps ne va plus produire d’hormones thyroïdiennes. C’est pour cela que vous devriez prendre un traitement hormonal afin de suppléer cet arrêt de production.

Le Lévothyrox© L-Thyroxine est souvent le traitement hormonal qui est prescrit. Ce traitement doit être entamé dès le premier jour de sortie de la clinique.

C’est un traitement qu’il faut malheureusement prendre à vie, à raison d’une fois par jour, le matin à jeun, au moins 20 minutes avant de manger. Un mois après le début du traitement, le médecin va effectuer le dosage comme contrôle puis ce dernier se poursuivra une fois par an. Souvent, le bon dosage n’est ciblé que 2 voire 3 mois après le début du traitement, car il dépend à chaque fois de la réaction de l’organisme de chacun.

Si vous vous faites opérer à cause d’un cancer de la thyroïde, votre médecin traitant peut exiger l’administration d’iode radioactif après l’intervention. L’iode va être en mesure d’éliminer les résidus thyroïdiens s’il y en a. Cela va permettre de faciliter la surveillance d’une protéine qui ne peut seulement être synthétisée par la thyroïde.

L’ablation de la thyroïde faite à cause d’un cancer n’est presque jamais suivie de chimiothérapie ou de radiothérapie.

Prise de poids après l’ablation de la thyroïde: mythe ou réalité?

Le Dr Huet explique que l’ablation n’est pas en cause d’une prise de poids. Par contre l’hypothyroïdie qui s’ensuit pourrait causer de la rétention d’eau. Il prétend également que la prise du Lévothyrox n’a pas d’interférences avec l’état psychologique du santé. Il n’y a donc pas de cas de malaise psychologique ou de déprime.

Attention à ces deux potentielles complications:

Le Dr Huet prévient que l’ablation de la thyroïde est une opération délicate car elle est superficielle, c’est-à-dire, qu’elle se fait très près de la peau et cela pourrait causer deux complications majeures.

La première est l’hypocalcémie: "En arrière de la thyroïde se trouvent quatre petites glandes appelées « parathyroïde » qui sont responsables de la sécrétion d'une hormone régulatrice du mécanisme du calcium dans le sang. Il faut en conserver au moins une ou deux sinon c’est l’hypocalcémie."

Deuxième risque rare mais pas des moindre, celui de blesser les nerfs des cordes vocales appelés ce qui entrainerait des troubles et dans le pire des cas, une perte de la phonation.

source