Commercialisation Des avocats sans noyau « anti coupure »

Les magasins Marks and Spencer ont eu l’idée de commercialiser des avocats sans noyaux pour éviter les petits désagréments comme les coupures au doigt qu’engendre le retrait du noyau.

Ce nouveau type d’avocat ressemble aux avocats normaux mais lorsqu’il est découpé, il lui manque simplement le noyau.

Le magasin présente cette nouvelle sorte comme le « Saint-Graal des avocats ». Bien que l’avocat sans noyau ne soit pas une nouveauté dans les restaurants parisiens, en Angleterre, c’est un grand changement qui va s’opérer puisque les chirurgiens voient de plus en plus de personnes s’étant coupé le doigt en essayant d’ouvrir et d’extraire le noyau d’un avocat.

C’est l’association britannique des chirurgiens plastiques qui a alerté les autorités quant à l’augmentation des accidents graves dus à l’extraction du noyau d’avocat. Ils appellent cela «avocado hand» et ce syndrome est l’origine de plus en plus de visites aux urgences. Cela peut sembler anodin, mais les coupures qu’engendrent ces mauvaises manipulations des avocats contraints les patients à avoir recours à des interventions assez coûteuses.

En édition limitée

Mark and Spencer a alors pensé à cette solution d’avocat sans noyau comme moyen de contrer ces accidents. En plus, la peau de ces avocats sans noyau est comestible, contrairement à leurs congénères. C’est un avocat cultivé en Espagne issu d’une fleur d’avocat non pollinisée.