Construire sa piscine tout seul : oui c’est possible

_

Les beaux jours arrivent et votre rêve serait d’avoir une petite piscine dans votre jardin pour vous rafraichir.Ce rêve n’est plus inaccessible reste à faire le bon choix de matériaux et de modèles.

-La piscine en parpaing  : Pour cela il faut un peu d’espace : creuser les fondations.Ensuite Monter les murs en de parpaings est alors montés en ajoutant des poteaux verticaux tous les deux mètres et on ajoute une ceinture périphérique haute et une ceinture périphérique basse. Cette technique de construction s’adapte parfaitement avec un liner

-Les piscines en coques :Les coques sont conçues avec un moule ;.Elle sont en polyester :Un mélange de fibre de verre et de résine polyester est projeté puis séché.Cette technique se distingue par une grande étanchéité et une installation rapide: trois jours sont nécessaires, du début du terrassement à la mise en eau.

-Piscine à Ossature en bois : Plus esthétiques, les piscines à ossature bois existent sous de multiples formes .Le bois et s’intègre de suite à la végétation et au décor naturel d’un jardin.

-Les piscines en béton : Monté sur une structure en fer en projetant du béton  avec un canon. Cette technique appelée gunitage ne peut être pratiquée que par un professionnel. Il  existe aussi la technique de panneaux creux ou à coffrage perdu. Apres ferraillage, le béton est coulé avec le radier dans les coffrages. Les murs et le ralier se lient ensemble et on a une structure de  béton armé.

-Les piscines en kit : Ce choix comporte beaucoup d’option pour le choix des matériaux de panneaux : acier galvanisé, inox… Le principe repose sur l’assemblage des panneaux les uns aux autres. Ils peuvent être scellés avec l’aide de jambes de force sur le radier. Une fois les éléments à sceller posés, on fixe le liner.

Simple et rapide à mettre en œuvre, opter pour une piscine en kit, c’est parfois le choix le moins économique.